Utiliser les TIC en classe? On veut bien, mais on ne sait pas comment!

Un éditorial intéressant publié cette semaine, écrit par Audrey Miller, dans l'Inforbourg (agence de presse pédagogique). Audrey évoque la difficulté qu'il y a à apprivoiser les nouvelles technologies de l'information, et à intégrer leur usage dans le cursus scolaire canadien. A noter, qu'un autre lien dans Inforbourg mentionne la mise en ligne de l'Encyclopédie Hachette Multimédia en Ligne, encyclopédie proposant un contenu validé (articles, atlas et dictionnaire complets) et constamment mis à jour, et qui pourrait devenir une grande ressource pour les enseignants. Dans le même article Audrey indique la venue proche d'un comparatif entre l'encyclopédie Hachette et Wikipédia ! (rassurez vous, je l'ai déjà contactée). De l'usage de Wikipédia par nos enfants Au dela de la comparaison qualitative et quantitative de Wikipédia et de l'encyclopédie Hachette, un argument qui risque d'être utilisé en défaveur de l'usage de Wikipédia en milieu scolaire, est le faible niveau de censure de nos articles. En matière d'usage scolaire, ou tout simplement d'usage par les enfants, Wikipédia pourrait être considérée comme inadaptée, pas tant en raison du niveau des articles plutôt destinés aux adultes qu'en raison de la quasi absence de filtres éliminant la nudité, le sexe, la violence, ou tout autre contenu parfois jugé inapproprié pourr nos petits. En trois ans, la problématique du filtrage a souvent été mentionnée dans la communauté et j'ai moi-même participé à une proposition de système de filtre parental , basé sur le système ICRA. Voir la proposition de gestion du contenu choquant (en). L'usage de filtres n'a cependant pas été retenu par la communauté, qui s'affiche ouvertement contre toute tentative de censure. Toutefois, victimes d'un biais systématique, des phénomènes d'auto-censure se produisent, parfois fort différents selon les languages. Ainsi, sur la wikipédia anglophone, un débat vieux de plus d'un an se poursuit concernant la présence d'une photo de clitoris sur la page même, alors que la communauté francophone a visiblement décidé de ne la mettre à disposition qu'avec un lien d'alerte.
Soyons honnêtes, si vous étiez un enfant, ne cliqueriez vous pas IMMEDIATEMENT sur ce joli lien jaune ?
La communauté s'est cependant fermement opposée à mettre disponible directement sur la page, une photo de la tête coupée de Nick Berg. Enfin, en terme de contenu perturbant, l'article Shock site propose des liens désactivés vers les sites en question, rendant l'accès à ses derniers un peu plus complexes (mais non impossible, n'est ce pas ?). Une des grandes difficultés concernant la mise en place d'un système de filtre parentale, est ... tout simplement... de décider de ce qui est potentiellement choquant et de ce qu'il ne l'est pas... Et pourtant, si en effet Wikipédia peut potentiellement contenir des articles perturbant les enfants, j'encourage son usage, non seulement comme source d'information mais également comme moteur de développement personnel et apprentissage au travail collectif... pas toujours évident à développer en milieu scolaire avec des classes surchargées. Nous avons déjà reçu parmi nous des adolescents ou de jeunes adultes, et leur enseignant, pour des projets d'enrichissement d'un coin de l'encyclopédie. Voir à ce sujet le projet P8 : arts contemporains. Dernier développement à signaler sur le front junior : La Foundation Wikimedia a reçu récemment 10 000 dollars de la Beck Foundation, pour développer une collection de petits livres destinés aux enfants, à partir du contenu de l'encyclopédie anglophone. Ce projet est en cours de réflexion. Nous espérons par le biais de ce type d'initiative, pouvoir proposer aux enfants, un contenu de qualité, validé, contrôlé, pédagogique tout autant que ludique. Florence Devouard Vice-présidente de la Wikimedia Foundation Maman de 2 enfants.

Commentaires

1. Le samedi, novembre 6 2004, 00:16 par Anthere

Voir l'éditor de Audrey Miller : http://www.infobourg.com/AfficheTexte/actualite.asp?DevID=2200

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.anthere.org/trackback/180

Fil des commentaires de ce billet