Wikimania et la fiabilité des sources journalistiques

De retour de Wikimania, mon esprit fourmille de nouvelles idées et de souvenirs. Mon retour est marqué par les appels de journalistes, sidérés par la dépêche de Reuters, annonçant le gel permanent de certains articles sensibles et "satisfaisant" en terme de qualité. Et bien NON, il n'est pas question de figer l'encyclopédie. Jimbo explique la confusion essentiellement par la double traduction englais->allemand puis allemand->anglais. Cela me semble un peu facile malgrès tout. Je crains qu'il ne se soit également laissé aller sur certaines pentes savonneuses par mégarde, ses mots dépassant sa pensée. Jimbo est partisan (depuis près de 2 ans) de la publication d'une version papier (la célèbre version V1,0), et en parle régulièrement à la presse, sans doute dans l'espoir de susciter un grand mouvement populaire... pour l'instant inexistant. Mais la réaction de la presse (francophone tout du moins) à la dépêche de Reuters est intéressante : plusieurs journaux ont passé la journée de lundi à me joindre pour valider le scoop... et en de confirmation, ont préféré ne rien écrire du tout. D'autres, avec hésitation, ont choisi de faire confiance à Reuters (source visiblement de confiance) et ont publié... puis publié 24 heures plus tard un démenti. Voir sur 01 Net. La réaction fut néanmoins unanime : normalement Reuters est une source de confiance, pourquoi n'ont il pas publié de démenti ? PS : Jimbo a effectivement démenti la rumeur... mais sur /.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.anthere.org/trackback/201

Fil des commentaires de ce billet