these photos capture the existential angst of the retreat brilliantly -- Brad

Ce soir, je découvre quelques photos de la "board retreat" (de Wikimedia Foundation, fin octobre à Frankfurt...), prises par Brion.

Et quelques unes me sautent aux yeux, tant elles contiennent la substantifique moëlle de ces trois jours.

De droite à gauche, Brad Patrick (notre directeur exécutif), Tim Shell (membre du conseil) et bibi en pleine action. Mots clés, collaboration et café à volonté. Au fond, sur le mur, on aperçoit le résultat de notre travail. Je suis l'auteur principal de la fabuleuse carte du monde (il faudrait que je retrouve une photo de cette carte...)

Erik et les stroopwafels, une friandise apportée en quantités industrielles par Oscar, à la demande de Delphine. Croustillantes, dorées, dégoulinantes de sucre, miel etc... je comprend à présent pourquoi je n'ai réussi qu'à en manger une... Erik a ses faiblesses... Je sais désormais comment manipuler cet esthète (pas de café, pas d'alcool, pas de cigarette... mais des stroopwafels). Bon à savoir :-)

Delphine (à gauche) et Jimbo. Des moments houleux. On aperçoit la mandarine de la parole dans la main de Jimbo. Silence, on tourne.

Erik, avec sa mandarine. A gauche Brad. A droite Tor. Les spécialistes du language du corps peuvent s'en donner à coeur joie.

Kudos à Brion pour cette photo inoubliable. Lors de la séance de SWOT (strengths, weaknesses, opportunities, threats), deux des weaknesses citées seront les volontaires et le manque de responsabilité. Volunteers and Responsability (lack of). A réfléchir...

Finalement, une autre image mythique. La board retreat restera aussi ceci, le geste choisi par chacun d'entre nous pour se définir, Oscar qui dirige, Jimbo qui tape au clavier, Alison qui reste assise les bras croisés, Tim qui fait "prosit" avec sa bière, Michaël buvant son café, Danny répondant au téléphone, notafish nageant tel le dauphin, Mitch allongé à plat ventre sur la carpette, et j'en passe. J'avais choisi de cueillir le tournesol MediaWiki et de sentir son parfum... avant de de me voir offrir ce bouquet par Brad et Danny, pour me remercier d'être là, tout simplement. Les larmes m'en sont montées aux yeux. Ce que je peux être sentimentale parfois :-) J'ai gardé la carte accompagnant le bouquet. Le bouquet fut disposé au centre du cercle, car le tournesol sait tourner pour orienter sa face de lumière vers celui qui mérite notre attention. Certains termineront le jeu de la mandarine directement sur la carpette....