Election de la totalité d'une liste électorale SAUF de la tête de liste...

Il est minuit passé, et je suis rentrée un petit moment à la maison, me faire un café. J'ai fuit le préau abritant le dépouillement des élections municipales (et cantonales, mais celles-ci, tout le monde s'en moque. Le dépouillement cantonal est fini depuis longtemps, la commune a voté socialiste et je ne connais même pas le nom du représentant socialiste...).

C'était la première fois que je participais réellement à une élection à l'échelle de la commune. Passé le plaisir de faire émarger environ 200 votants ce matin, j'essaye de rester éveillée pendant le pénible dépouillement des bulletins. Le système de panachage et surtout la possibilité de rajouter manuellement d'autres habitants de la commune, non candidats, se révèle douloureux. D'autant que les règles de dépouillement ne permettent pas vraiment de remplacer les povres responsables du dépouillement, qui après avoir passé une bonne partie de la journée à tenir les bureaux de vote, s'amusent maintenant à ajouter des batonnets en face d'une cinquantaine de noms. 6 heures à dépiauter des bulletins et à recopier à la main les noms fantaisistes de candidats agés de 96 ans, à moitié séniles... bof bof bof.

L'équipe vient d'entamer l'ouverture du 5ème lot. Il reste un petit sixième, 522 votes au total. On y est presque. Petite satisfaction personnelle, je suis d'ors et déjà élue, puisqu'ayant déjà dépassé les 262 votes me permettant d'atteindre les 50% d'approbation.

Je suis tout de même bien embarassée. La totalité de ma liste est d'ors et déjà élue... sauf notre tête de liste, notre leader, celui que nous avions choisi comme futur maire (et qui est déjà fort d'une expérience de 2 mandats en tant que maire de la commune). Certes, il sera proposé à nouveau au deuxième tour, mais il est en ballotage défavorable avec un candidat indépendant.

Pourquoi ? parce qu'il a osé fricoter avec un jeune... bon, on passe sur l'histoire... mais une fois encore, je reste perplexe devant la sagesse populaire consistant à élire la totalité d'une liste sauf celui qui était prévu comme maire. Concrètement, cela veut dire une perte énorme d'historique et d'expérience, un groupe de personnes majoritairement débutantes en terme de gestion communale, et ... pas de leader. Christian souhaitait que je m'implique sur les relations avec le Grand Clermont, et était la personne responsable de ces relations les années passées. Il semblait envisager de me "coacher" pour pouvoir ensuite me déléguer en partie cette responsabilité. Donc concrètement... sans lui... le passage de l'expérience, ça se passera comment ?

Commentaires

1. Le mercredi, mars 12 2008, 13:12 par Ariane

ca se passera bien, Flo.
Et félicitations !

2. Le samedi, mars 15 2008, 20:32 par Greudin

Félicitations ! T'es admin de ta commune c'est ca ? :) :)