Loi Hadopi, du grand art

Quel soulagement !.

Sans soutenir les pirates, je préfèrerais que seule l’autorité judiciaire soit à même de pouvoir exiger des mesures de restrictions d’accès vers tel ou tel site web ou à pouvoir priver un individu d'un accès à Internet. Internet est encore perçue par beaucoup comme un simple outil technologique supplémentaire. Pour d'autres (dont je suis), le droit à l'accès relève plutôt des droits fondamentaux, tels que l'accès à un toit, à un air pur, à l'eau potable et à l'éducation.

Commentaires

1. Le vendredi, juin 20 2008, 22:47 par Christophe

Bonjour,
Décidément, je vais devenir un habitué :)
Je vous rejoins sur le fait que seule une autorité légalement constitué, devrait en principe pouvoir réguler voire diminuer prestations et flux sur le net, et si possible, après jugement.

Mais, pour ce qui est de Wikipédia, le fait de pister les internautes par l'IP, et ce, via le concours "d'administrateurs" bénévoles, inexpérimentés, et de surcroît, n'ayant pas de liens légaux avec la Wiki foudation en cas de procédures voire de condamnation, celà n'est il pas aussi choquant que le reste ?

Les traceurs d'IP ont été reconnues comme atteinte à la vie privée et sont en contradiction avec la Charte de la Cnil...

Qu'en dites-vous Chère Florence ?
Bon week end
Chris

2. Le dimanche, juin 22 2008, 15:53 par Anthere

J'en dit plusieurs choses.

Tout d'abord, les participants ayant la possibilité technique d'identifier les IP des participants enregistrés (aka, checkusers) sont connus par la Foundation (sous leur identité réelle, par exemple, ils fournissent une copie de leur carte d'identité). Sans avoir une relation de type "employeur-employé", les relations entre la Foundation et les checkusers sont soumis à des règles, que toutes les parties prenantes doivent respecter.

Je précise que seuls les checkusers ont accès aux données IP et non les administrateurs ainsi que vous semblez l'affirmer. Vous trouverez la liste des checkusers ici: meta.wikimedia.org/wiki/C...

Je note qu'il est regrettable que le fait d'être bénévole soit perçu comme étant nécessairement de "pauvre qualité". La qualité du travail fourni ne serait pas forcément meilleure si les checkusers étaient salariés...

J'ajoute que nos checkusers sont des personnes compétentes pour comprendre le système de fonctionnement des adresses IP. Ainsi, je ne suis pas moi-même checkuser, car je ne comprend pas sufisamment bien les tenants et abutissants des outils mis à disposition des checkusers.

Par ailleurs, la Foundation a mis en place il y a déjà plus de deux ans, un comité chargé d'étudier les cas de violation de vie privée. Vous pouvez les contacter si vous avez le sentiment que votre vie privée a été violée. Il s'agit de "l'ombudsman committee".
meta.wikimedia.org/wiki/O...
A noter, le fait pour un checkuser de connaitre votre adresse IP ne constitue pas une violation de vie privée. Les checkusers sont assimilés à des développeurs et suivent une charte déontologique ne leur permettant pas de publier ces données.

Troisièmement, le traçage des IP (de participants contribuant au contenu) est régie par des règles, validées par un avocat. Nous sommes en train de mettre à jour ses règles, en particulier suite au déménagement de la Foundation de la Floride vers la Californie. Je vous invite à consulter la nouvelle mouture: meta.wikimedia.org/wiki/D...
La version de la "privacy policy" actuellement en cours est clairement indiquée sur le site. Vous pouvez la consulter à tout moment. A partir du moment où vous participez au site, vous devez en respecter les règles de fonctionnement et il vous revient de lire les "terms of agreement" existant entre hébergeur et vous-même. Si vous souhaitez que votre adresse IP ne soit pas tracée, c'est très facile: ne contribuez pas.

Je doute qu'un seul pays au monde juge illégal le fait de conserver les adresses IP d'un contributeur; bien au contraire ! Nous conservons actuellement ces données pendant 3 mois, ce qui est considéré comme trop court selon les critères français (il pourrait être bientôt recommandé de conserver ces données 1 an...).

J'ajoute que les adresses IP des "lecteurs" du site ne sont pas des données conservées.

Enfin, bien que nous essayons de respecter les lois du plus grand nombre de pays possibles, je me permet d'attirer votre attention sur le fait que Wikipedia est hébergé par une organisation américaine.
Cordialement

Florence

3. Le jeudi, octobre 21 2010, 00:41 par batman

Sur 1000 utilisateurs d'internet, combien sont capables de protéger leur ordinateur d'une manière efficace ? 10, 50, 100 ? Les plus expérimentés de ceux qui restent se contentent d'installer un mot de passe wap sur leur wifi et les plus audacieux un pare-feux simple, celui fourni par le constructeur ou installé par l'installateur du matériel. Une erreur dans un code et vous ne retrouverez vous-même jamais vos informations. Bien des utilisateurs font effectivement installer leur ordi par le vendeur. Au bout d'un an, les logiciels ont vieilli ou bien un incident a obligé l'utilisateur à réinitialiser ses appareils... sans replacer les protections ou les mises à jour. Faute de pouvoir trouver les délinquants, on va condamner les victimes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.anthere.org/trackback/266

Fil des commentaires de ce billet