Giovanni di Stefano et son procès contre Wikipedia

Il y a des jours à se taper la tête contre les murs de la (censuré) humaine. Première lecture du web ce matin, l'article étonnant de The Independant qui relate la discussion d'un journaliste et de Mr Giovanni di Stefano, célèbre avocat italien ayant décidé de faire un procès à la Wikimedia Foundation pour diffamation dans l'article qui lui est consacré.

L'article biographique de Di Stefano lui-même doit être consulté... un document assez court, truffé de pas moins de 46 références, avec des sources généralement considérées de confiance (BBC, The Gardian, Daily Star, CNN etc...) et qui respecte une neutralité de bon aloi face à une personne aussi controversé.

Las. Di Stephano n'est pas content.

Il nous poursuit donc pour la modeste somme de 50 M d'euros. Une pécadille... seulement 10 fois notre budget actuel.

Pour autant, de quoi se plaint il plus spécifiquement ? C'est là que le bât blasse. Sa réponse dans The Independant:

"Well it's very simple. I have no problems with whatever is written about me, whether it's true, whether it's false." (...)

"I presume that when you do this article – of which probably 70 per cent will be misinterpreted, reworded in a way to make me look bad – you'll put your name on it. That's all I ask for. I don't care what people write, the only thing I insist on is that they put their name"

"It's unsigned. I have a problem with people not signing and being cowards. Probably I wouldn't even sue them, what do I care? The worse the article you write about me, the more clients I get."

Voilà, il nous fait un procès, non pas parce qu'il est mécontent de l'article qui lui est consacré, mais parce qu'il n'aime pas le principe de participation anonyme. C'est une question de principe...

Selon toute hypothèse, ce procès n'ira nul part et n'aura aucune conséquence, si ce n'est d'être une jolie promotion de Mr Di Stephano entre deux clients. De notre côté, cela justifiera le salaire que nous versons tous les mois à notre avocat, Mr Godwin. <mode dégoutée>Pour le reste, qu'importe le temps passé par les bénévoles à aider (surveiller l'article, répondre à la presse, communiquer en interne. Le temps des bénévoles est "gratuit". </mode>

Pratiquement tous les procès qui nous ont été fait le sont

  • soit parce que le plaignant espère grapiller un petit (ou gros) avantage financier,
  • soit parce que le plaignant espère voir son nom mentionné dans les journaux,
  • soit pour des raisons de "principe", en souhaitant faire évoluer la législation

A suivre également, le cas de Mme Bauer, et quelques explications sur le Communications Decency Act.

Commentaires

1. Le jeudi, juillet 3 2008, 11:04 par Darkoneko

Charmant...

2. Le jeudi, juillet 3 2008, 11:29 par Darkoneko

Question à la noix : WMF, étant attaquée, ne peut-elle pas demander réparation vis à vis du préjudice subi a cause de ce "procès injuste" ?

3. Le jeudi, juillet 3 2008, 22:41 par DM

@Darkoneko: Un particulier avait intenté un procès fantaisiste à Wikimédia France, apparemment dans l'espoir de grapiller de l'argent. Il a perdu et Wikimédia France a obtenu qu'il soit condamné à payer une somme au titre de l'article 700 NCPC... Mais cette personne était insolvable!

Quant à ceux qui cherchent de la publicité, les éventuelles dépenses suite à une condamnation sont peut-être un bon investissement. (Dans le même genre, la presse à scandale publie des photographies dont elle sait qu'elle lui vaudra des condamnations, tout simplement parce qu'il y a plus à gagner à les publier qu'à perdre par la condamnation en justice.)

Il ne faut pas oublier qu'ils peuvent toujours prétendre que si la loi était juste, ils auraient dû gagner, mais que Wikimedia s'est abritée derrière un artifice juridique, ou encore que la LCEN ou les lois équivalentes ailleurs sont injustes, ou je ne sais quoi.

4. Le vendredi, juillet 4 2008, 13:42 par Darkoneko

seulement 700 ? (en plus des frais engagé par WMF qui doivent etre remboursés par ses frais, je suppose) ça vaut pas tripette...

Je vois une diff assez fondamentale entre PL et GdStef : le premier croyait vraiment à son histoire d'injustice ; le 2eme compte visiblement se faire de la pub.

Par contre, le procès aurait-il lieu aux USA ou en italie ?

5. Le vendredi, juillet 18 2008, 21:18 par DM

@darkoneko: Non, la somme était plus élevée que 700 €, mais elle était due au titre de l'article 700 du Nouveau code de procédure civile. Il s'agit de couvrir les dépenses telle que les honoraires d'avocat.

6. Le lundi, août 11 2008, 23:26 par Belgo4.0

tu fais des fottes grosse wikipedienne

On n'écrit pas "nul part", mais nulle part.
T'aurais du faire plus de travail collaboratif à l'école.

"Le Belge"

7. Le mercredi, août 13 2008, 11:55 par proces

Trois Français qui demandaient des dommages et intérêts à l’encyclopédie d’internet basée aux Etats-Unis, Wikipedia, les classant com

8. Le lundi, décembre 15 2008, 15:20 par cyclopio

c'est come vous voulez ! lol en tous cas moi j'aime bienn votre billet.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.anthere.org/trackback/270

Fil des commentaires de ce billet