Le projet Sankore d'Education Numérique pour tous en Afrique et libération du logiciel UNIBOARD pour tableaux blancs interactifs

Il y a quelques jours, je me suis rendue aux 1ères Rencontres Sankoré du Logiciel Libre Educatif.

Le programme Sankoré d’éducation numérique pour tous en Afrique s’inscrit dans la contribution française au partenariat franco-britannique destiné à atteindre les objectifs du Millenium en matière d’éducation sur le continent africain.

Ensemble nous entendons construire un nouveau partenariat pour scolariser 16 millions d’enfants en Afrique d’ici 2010 et tous les enfants d’ici 2015. Le Royaume-Uni et la France contribueront chacun à la scolarisation de 8 millions d’enfants d’ici 2010. - Nicolas Sarkozy, Gordon Brown ; Déclaration sommet franco-britannique - 27 Mars 2008.

Le président de la République française a confié à Mr Alain Madelin la mise en oeuvre des objectifs de cette déclaration. Pour atteindre les objectifs de cette mission et pour répondre aux défis de l’éducation de masse en Afrique, l’utilisation de moyens modernes de l’éducation numérique est indispensable. A cette fin, la France a créé une Délégation Interministérielle pour l’Education Numérique confiée au Professeur Albert-Claude Benhamou.

Le projet Sankoré veut contribuer au partage des bénéfices de la révolution de l'éducation numérique éducative, en accompagnant le développement de l’éducation numérique dans chacun des pays africains. Ses moyens:

  • un programme de diffusion massive de tableaux blancs interactifs en Afrique (Le kit comprenant un ordinateur pour l'enseignant et un tableau blanc)
  • la mise en place d'un portail de ressources pédagogiques (dont certaines pourraient être sous licence libre)
  • la mise en place de coopératives d'enseignants (au sens large); organisées par thématiques ou par pays. Les coopératives recevront des ressources pour aider à leur développement et fonctionnement
  • une plateforme de co-création de contenu par les enseignants
  • divers modèles de motivation pour les créateurs de contenu (cadeaux, palmes etc.)
  • une enveloppe budgétaire et une certaine liberté pour l'utiliser

Première constatation, visiblement, la France est en retard dans ses promesses. Le projet doit être officiellement lancé le 24 novembre lors du Salon de l'Éducation. Au moment de la réunion, si les idées étaient là, il manquait encore énormément d'étapes à franchir avant d'avoir un projet pleinement opérationnel. La réunion en question aurait du avoir lieu il y a des mois. La technique consistant à faire appel aux organisations du libre pour espérer que le travail soit réalisé sous 15 jours me semble assez peu convaincante...

L'essentiel du projet sera conçu pour fonctionner hors-ligne. Nous leur avons donc suggéré de se mettre en relation avec les distributions offline de Wikipedia afin d'envisager la présence du contenu des projets Wikimedia sur la plateforme de ressources. Un projet allant dans ce sens est le projet MoulinWiki, soutenu par l'association malienne Kunnafoni et l'ONG Internews Europe. MoulinWiki fournit une distribution off-line de Wikipedia dans une dizaine de langues différentes. MoulinWiki travaille en collaboration avec le projet Kiwix, un logiciel libre permettant la visualisation et navigation au sein d'une version offline de wikipedia. J'ignore si cette suggestion aboutira quelque part....

Tableau blanc interactifDu côté des bonnes nouvelles, le projet Sankore aboutira à la libération d'un logiciel de gestion de tableau numérique (Uniboard), qui passera sous LGPL le 24 novembre. Ceci devrait permettre de diminuer les coûts du projet Sankore mais surtout aura un impact pour tous les utilisateurs potentiels de tableaux interactifs, encore trop onéreux pour être largement diffusés. Par ailleurs, le projet Sankore apportera une aide au financement de communautés de développeurs pour la plateforme Uniboard. On peut espérer que la plateforme Uniboard, déjà très appréciée par le corps enseignant, évoluera vers une plateforme encore plus fonctionnelle.

Voici quelques liens supplémentaires au sujet des tableaux blancs interactifs

Commentaires

1. Le vendredi, novembre 26 2010, 10:27 par de CONINCK

Bonjour,
Ne croyez vous pas que parallèlement à cette "éducation numérique" , il soit aussi nécessaire de mettre en place des formations à l'électronique ( Exemple à Marseille: programme "électronique pour électricien" ( formation suivie par un électricien bâtiment de Koulokoro)
Cet ami malien travaille maintenant dans sa région , pour développer le solaire photovoltaïque qui a comme objectif de relier les centres de santé du sud mali par un réseau informatique . dans l'attente d'un contact éventuel ...
Cordialement
Lionel de CONINCK

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.anthere.org/trackback/305

Fil des commentaires de ce billet