J'ai toujours connu Wikipedia avec un déficit de femmes. Et alors ???

Sans qu'il soit nécessaire de s'appuyer sur des études complexes, le faible pourcentage de femmes éditrices du projet Wikipedia est une évidence pour tous les participants. J'ai souvenir d'avoir été la seule femme participante à la version francophone pendant de longs mois en 2002. A l'époque, je me souviens avoir regretté cette situation et avoir tenté de recruter d'avantage de femmes avec les moyens du bord. En l'occurence, en passant par la rédaction d'articles sur des thématiques intéressant souvent les femmes (recettes de cuisine ou articles sur le jardinage en particulier - comme mon stub/bouchon sur l'humus ou celui sur le slow food, lol) puis direction forums spécialisés sur lequel je postais avantageusement des liens menant aux articles en question (forums de jardinage, blogs de cuisine, doctissimo etc.). Je me suis faite bloquer comme spammeuse à plusieurs reprises :)

Wikiwomen by DungodungPlus tard, j'ai continué à évoquer le manque de femmes de ci de là, comme par exemple lors de cette interview par l'ADA (association travaillant à l'époque sur la promotion des métiers de l'informatique auprès des femmes). Je me suis aussi amusée à créer cette page listant les wikiwomen sur meta. Ultérieurement, la liste wikichix a été créée pour évoquer le déficit de femmes au sein des projets Wikimedia et surtout servir d'exécutoire à celles victimes de harcèlement. Cette liste, réservée aux femmes, a soulevé l'ire des participants hommes :) (ahah, discrimination positive :)). Plusieurs années après sa création, l'activité de cette liste demeure très faible, mais chaque année, les femmes participantes à Wikimania se retrouvent pour un déjeuner et une brève discussion "entre nanas" (voir ci contre, le Wikichix meeting at Wikimania, Taïwan en 2007).



L'enquête UNU Merit de 2007-2008

Depuis une quinzaine de jours cependant, la situation des femmes sur Wikipedia est largement mentionné dans la presse.

NetExploratrices 2011 Au départ de cette furie journalistique, un article de Noam Cohen du New York Times. Noam est un "habitué" de Wikipedia, un journaliste qui nous suit depuis des années, qui a pris soin d'interviewer de nombreuses personnes, qui se rend aux conférences Wikimania. Bref, un bon journaliste qui connait bien son métier. Article de bonne qualité, bien fouillé. Je n'ai juste pas très bien compris comment il arrivait à un chiffre de participation des femmes de 13% alors que la principale étude menée (en 2007) sur le sujet reporte un taux de participation des femmes à Wikipedia de 25%. Mais bref, de toutes façons, le chiffre est faible. Depuis, le sujet a été pris et repris sur de nombreux blogs et dans pas mal d'articles de presse. La semaine dernière, j'ai aussi participé à un panel sur le sujet lors de NetExplorateur 2011, sur le thème "Wikipedia 10 ans après : regards de femmes sur cette révolution du savoir" aux côtés d'Isabelle Juppé, de Catherine Morin-Desailly, de Natacha Quester-Séméon et d'Agnès Touraine. (Source de la photo)

J'ai tout de même envie de revenir un peu sur cette fameuse enquête de 2007 et sur ses implications.

Contributors Wikipedia

En 2007-2008, une grosse enquête a été mise en place par l'UNU Merit (elle est à présent accessible sur un site web dédié) pour essayer de mieux connaître les participants à Wikipedia, pour la plupart anonymes. Cette enquête a été largement traduite pour drainer un maximum de participation transculturelle et a réunie plus de 170 000 réponses. Deux biais aux résultats cependant:

  1. la participation est basée sur le volontariat (on peut toujours faire l'hypothèse que certaines classes d'age répondent plus volontier aux enquêtes; on peut aussi faire l'hypothèse que les femmes sont plus timides... ou au contraire plus motivées pour participer à de telles enquêtes).
  2. la participation réunit à la fois des participants, des ex-participants et de purs consommateurs (lecteurs non participants). Certes, certaines analyses font la différence entre les contributeurs et les non contributeurs, mais pas toutes.

Contributors Wikipedia

Assez bizarrement, les documents de résultats ne mentionnent pas la date de l'étude (ce qui est tout de même ennuyeux). Mais de souvenir, l'enquête a été réalisée soit fin 2007 soit début 2008 et des résultats préliminaires ont été présentés à Wikimania à Alexandrie en 2008. Les résultats détaillés ont cependant été finalisés courant 2010.

Une partie des résultats analyse plus précisément les paramètres "age" et "genre" des participants (voir résultats partiels de l'enquête UNU Merit ici).

Les résultats sont particulièrement édifiants.

Première constatation, 75% des participants à Wikipedia ont moins de 30 ans.... il est assez logique de voir que l'adulte vers 30-40 est trop occupé irl par sa vie professionnelle et/ou sa vie familiale pour vraiment pouvoir s'investir dans le projet d'encyclopédie libre. En revanche, on pourrait espérer une plus grande participation de la part des jeunes retraités.



Contributors Wikipedia Contributors Wikipedia


Deuxième constatation, les femmes représentent en moyenne 25% des contributeurs.

Oui, nous voyons fleurir sur Internet une autre valeur, celle de 15%. Le problème est que je n'ai pas pu identifier de source pour ses 15%.


Depuis, de nombreux blogs et articles de presse évoquent la situation.

Voir par exemple:

Et surtout, si vous êtes contributeur, participez à la nouvelle enquête réalisée en France par Marsouin.



















La philosophie du non-agir chez les wikipédiens

En lisant la presse et divers blogs, j'ai été frappée par le nombre de personnes (extérieures à Wikipedia) se demandant si nous allions recruter plus de femmes pour contribuer. Il faut dire, comble de malchance, que Sue Gardner a indiqué que son objectif était d'atteindre 25% de contributions des femmes d'ici quelques années. Je suis ravie de connaître les objectifs de Sue, mais la participation à Wikipedia étant libre et bénévole, la Wikimedia Foundation peut se fixer tous les objectifs qu'elle voudra, elle ne pourra pas faire beaucoup plus que promouvoir les projets auprès de la gent féminine. D'avance, je prévois que l'efficacité des mesures envisagées sera limitée.

Si nous sommes nombreux à espérer de l'efficacité en terme de participation des femmes.... la différence réside cependant dans la voie à emprunter. On a vu fleurir des initiatives imposant des quotas (genre taux de participation dans les conseils d'administration) ou des financements (genre financements de projets de création d'entreprise portés par les femmes). Point de cela sur Wikipedia.

J'ai lu récemment un petit opuscule sur les différences de perception de l'efficacité entre pensée "européenne" et pensée "chinoise".

La pensée dite européenne (inspirée des grecs anciens) a les yeux fixés sur un modèle, l'extériorité idéale à transposer dans la réalité. Par exemple, l'égalité homme-femme établissant comme normalité une participation 50%-50%. Le schéma de pensée raisonne sur trois éléments, le but, l'idéal et la volonté.
L'efficacité est conçue comme la réalisation d'un but, qui est modélisé et vu comme idéal, et que nous pouvons atteindre par la seule force de la volonté. Il n'y a alors que deux attitudes possibles: celle qui consiste à agir et celle dans laquelle le sujet subit. "Agir", c'est le désormais célèbre "yes we can". Pour favoriser l'évolution vers le but, on va utiliser l'occasion. C'est la coïncidence de l'action et du "bon moment".

Par exemple, en surfant sur les résultats de l'étude UNU Merit et sur la presse assez unanime ("il n'y a pas assez de femmes, il faut faire quelque chose !!!!"), l'occasion faisant le larron, la Wikimedia Foundation en profite pour pousser le sujet notre objectif: 25% de participation !. Et d'en profiter pour blogguer sur le sujet et pousser à la création d'une liste de discussion dédiée au sujet, GenderGap et à de pages dédiées au "gendergap" sur meta.

Paradoxalement, ce n'est pas vraiment comme cela que marche Wikipedia.

Nous aurions en fait plus tendance à fonctionner selon un mode de pensée dite chinoise. Le résultat n'est plus l'aboutissement d'actions, mais plutôt l'étape ultime de maturation d'un processus de transformation. On épouse les circonstances plutôt que de les modéliser ou les imposer d'avance. On laisse au temps le soin de faire aboutir la transformation et surtout, on évite d'imposer des actions qui pourraient troubler la cohérence et l'équilibre des choses. En substance: Wikipedia, ça marche comme ça, on ne va surtout prendre le risque de faire mettre en oscillations trop violentes un système qui .... est en équilibre depuis 10 ans, même s'il n'est pas parfait. L'occasion de la transformation n'est plus le résultat d'une action délibérée comme dans le cadre de la pensée "européenne", mais plutôt une attente et une lente maturation de la situation. C'est ainsi que de nombreuses décisions sont prises sur Wikipedia. Il est parfois nécessaire de voir des semaines, voire des années s'écouler avant qu'une décision soit prise, en douceur, lorsqu'enfin tous les les participants (ou presque) ont eu le temps de s'imprégner du problème, de le retourner dans tous les sens, d'envisager toutes les options, de mesurer les conséquences de chacune, d'estimer la difficulté de mise en place et finalement, individuellement et collectivement d'évoluer vers une résolution efficace. Cela parait à nos yeux d'européens totalement cocasse et inefficace. Ne serait-il pas plus simple et plus rapide de nommer un comité qui aurait autorité pour prendre des décisions ? Et bien non. La démarche reposera plutôt sur un dispositif instituant des systèmes de reconnaissance, de récompenses et de punition ainsi que des procédures de responsabilisation collective de façon à laisser les individualités s'épanouir dans un ordre social co-construit.

Un exemple typique est pour moi le changement global de licence du projet, adoptée vers 2008. La communauté wikipédienne a collectivement choisi de changer la licence de publication de son contenu, depuis la licence GFDL jusqu'à la licence CC BY SA. Ce changement de licence aurait pu être imposé par la Wikimedia Foundation, avec une procédure sur quelques semaines, avec sans doutes pour conséquences de nombreux grognements. Mais ce n'est pas ainsi que les choses se sont passées. Ce n'est qu'après de nombreuses discussions, des propositions, de l'attente, et finalement une sorte de référendum lorsqu'il est apparu que le sujet était mûr, que la décision de passer de la GFDL à la licence CC BY SA a été prise.

En fait, un peu à l'image du taoïsme, les wikipédiens pratiquent largement le "non-agir". Cette pratique du "non-agir" ne veut pas dire "être passif" mais plutôt adopter une attitude de "laisser faire" lorsque les choses sont perçues comme allant généralement dans le bon sens, influencer (ou manipuler) en douceur les choses, concevoir une stratégie permettant de distinguer le facile du difficile et finalement adopter la voie facile au bon moment . On ne raisonne plus en terme d'action, mais en terme de réaction. Le processus aboutit naturellement.

Bref, tout cela pour dire que... plus de femmes sur Wikipedia... serait bien sympathique. En parler... ne peut être que bénéfique. Mais en dépit de tout le buzz autour du sujet, il est surtout urgent de ne rien faire et de laisser voir venir.