samedi, juin 4 2011

Wikitour en Romandie

Flyer pour le wikitour en Romandie en 2011Il y a 15 jours, je suis revenue d'un wikitour en Romandie (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est en Suisse...).

Le "wikitour" consistait en une série de conférences sur Wikipedia et/ou les Wikis: 7 interventions en 5 jours (dont 5 publiques et 2 privées), à Genève, Lausanne, Fribourg et Yverdon. Certaines des interventions ont fait salle pleine, d'autres ont montré un public plus réduit (apparemment nous étions en période de révision d'examens et une bonne partie de la cible était le monde étudiant). Chaque intervention présentait un petit coin du monde des wikis ou de wikipedia. Par exemple, une intervention était axé sur le modèle économique de Wikipedia. Une autre intervention insistait d'avantage sur les aspects en rapport avec l'identité numérique, une autre encore portait d'avantage sur l'individu consom'acteur. Les audiences étaient aussi assez diverses puisque certaines étaient surtout constituées d'étudiants, d'autres de personnes très impliquées au niveau associatif (Fédération de Consommateurs), ou au niveau politique (Parti Pirate), d'autres encore étaient salariés. Au final, une assez grande diversité au cours de cette semaine complète d'interventions.

Pour moi, ce wikitour présentait deux nouveautés majeures.

La première était son mode d'organisation. Habituellement, je suis directement sollicitée et en contact direct avec le commanditaire. Je répond à la première demande, identifie des besoins lors d'un rendez-vous, fait une proposition d'intervention, organise mon déplacement, donne l'intervention, fait le suivi administratif.

Dans le cas présent, l'initiative revenait à Théo Bondolfi, président de Ynternet.org qui m'a proposé ce wikitour il y a quelques mois lors d'un de mes passages en Suisse. C'est donc Ynternet.org qui a organisé la tournée, à l'aide du flyer, de la mise en place d'une page internet, de la mobilisation de son réseau, en étant en contact direct pour tous les aspects administratifs avec tous les commanditaires nous ayant sollicité pour une intervention et en gérant les demandes de la presse. De mon côté, il m'est resté à ... préparer les interventions, .... aller en Suisse, ... me rendre sur les différents lieux d'interventions accompagné d'un membre d'Ynternet.org et fournir la prestation demandée. Beaucoup d'avantages à cette méthode, laquelle permet de gagner du temps et d'optimiser les compétences et réseaux de chacun des partenaires.

24 heures 17 mai 2011 24 heures 17 mai 2011 Le Matin - 17 mai 2011 La Tribune de Genève 17 mai 2011 Cliquer pour agrandir les images. La presse Suisse est toujours partante pour couvrir de tels évènements; On aimerait voir la même chose en France !

Seul point gris éventuel à retenir pour des interventions futures: en général le passage des informations "métiers" est difficile (les demandes spécifiques des commanditaires concernant le contenu de l'intervention). Une conversation directe entre l'intervenante et le commanditaire permettrait de plus clairement identifier les besoins spécifiques du commanditaire, mais aussi son actualité sur laquelle il peut être intéressant de rebondir en cours d'intervention. D'une façon générale, cela s'est bien passé mais m'a causé un peu de stress et dans un cas sur sept, je ne suis pas certaine d'avoir été bien positionnée par rapport au besoin. C'est probablement le point qu'il faudra retravailler si ce genre de partenariat se représente.

Sinon, il serait sans doute une bonne idée pour moi d'établir en amont une check-list à fournir à l'organisateur en amont (pour moi, ou pour les commanditaires) des points à ne pas oublier, tels que:

  • prévoir une rallonge (ça parait bête.... mais on peut se retrouver dans un coin de la salle uniquement parce que l'ordinateur ne peut pas être déplacé à un endroit convenable)
  • ne pas oublier le remote control (pour moi)
  • demander à ce que soit prévu un micro ! et mieux, un micro sans fil, type cravate
  • si besoin, s'assurer que la connexion internet ne requiert pas de mot de passe ou trouver le mot de passe en avance. Ne pas oublier non plus qu'un macintosh bookair ne fonctionne qu'en mode wifi...
  • s'assurer en amont que le matériel audio-vidéo n'est pas enfermé dans un meuble protecteur fermé à clé... (typique en établissement éducatif)
  • s'assurer que la salle n'est pas prévue 10 fois plus grande que l'audience attendue (il fait froid à 50 dans un amphi prévu pour 300)

Deuxième nouveauté: la densité. 7 interventions en 5 jours... sur un thème commun mais avec un contenu légèrement différent et des publics différents, ce n'est pas de tout repos. D'autant qu'une semaine plus tôt, j'étais aphone suite à un petit souci de santé. Ma voix à peine revenue, pas mal de stress à l'idée d'attraper un nouveau rhume ou tout simplement de trop forcer dans une salle sans microphone en début de semaine et de finir le vendredi inaudible. Mais tout le monde fut véritablement charmant et j'ai été très bien accueillie partout. Au final, j'ai passé une semaine inattendue et très stimulante, même si je suis revenue claquée le vendredi soir à Clermont-Fd.

Quelques liens vers les présentations publiées sur Slideshare